La géolocalisation, comment ça marche et à quoi ça sert

Thomas 20 août 2010 Web

Cette semaine voit arriver une nouvelle fonctionnalité sur Facebook et principalement tournée vers ceux qui ont un smartphone. Facebook Places est la continuité d’une série d’applications qui permettent la géolocalisation d’un utilisateur (situer à un instant précis l’endroit exact où se situe la personne) et qui sont disponibles sur le marché depuis déjà plus d’un an. La plus connue est sans doute Foursquare dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Cette sortie de Facebook Places est l’occasion de (re)préciser quel est le principe de la géolocalisation et comment fonctionne un service tel que Foursquare.

En quoi consiste la géolocalisation en temps réel ?

Le principe est que vous arrivez quelque part, par exemple sur la Grand Place de Bruxelles et vous validez à l’application Foursquare sur votre smartphone votre présence à cet endroit, la validation portant le nom de « check’in ». La vie privée est évidemment un sujet sensible quand on parle de géolocalisation mais sachez que c’est vous qui indiquez où vous êtes. Si vous ne le faites pas, il ne se passe rien tout simplement. Maintenant Foursquare utilise vos données en apprenant de vos déplacements, vos habitudes,… A vous de voir si cela vous dérange ou pas, chacun a son avis sur la question.

A quoi cela sert-il de se géolocaliser ?

Les intérêts sont multiples. Lorsque vous effectuez un check-in à un endroit, la personne peut venir vous saluer et boire un verre si vous n’êtes justement pas loin de sa situation géographique à ce moment-là. Un autre intérêt est de savoir si vous avez rendez-vous avec quelqu’un de savoir si la personne est déjà arrivée sur place. Si celle-ci a validé (checké) sa présence dans le restaurant du rendez-vous, vous savez qu’il est temps de presser le pas pour venir la rejoindre et/ou la prévenir de votre arrivée. De manière plus globale, vos différents check-in apprennent à vos amis vos endroits de prédilections qu’ils peuvent découvrir à leur tour (et inversement) ou encore déduire un endroit qui pourrait vous plaire pour une sortie ultérieure. Il y a tout un tas de raisons liées à la géolocalisation principalement liées à l’aspect social comme vous l’aurez compris.

L’aspect ludique de Foursquare

Là ou Foursquare a sans doute fait la différence sur ces concurrents actuels, c’est sur son aspect ludique visant à entrainer le plus de check-in possibles chez ses utilisateurs. En effet, un check-in rapporte des points si vous découvrez un nouvel endroit inconnu des autres utilisateurs, si vous ramenez d’autres amis dans un endroit,… Si vous avez le plus de points à un endroit donné, vous en devenez le maire (mayor) et donc cet aspect symbolique et totalement virtuel de maitre des lieux. Cet aspect symbolique est représenté par un badge et évidemment plus vous avez de badges, mieux c’est. Cela a entrainé une certaine frénésie des utilisateurs de Foursquare et notamment en Belgique où les maires de plusieurs endroits peut changer chaque jour tant les utilisateurs réalisent des check-in. Vous avez évidemment la possibilité de lier votre compte Foursquare à Twitter et Facebook pour que vos amis puissent connaitre votre emplacement à tout moment.

Et Facebook Places dans tout cela ?

Actuellement le service n’est actif qu’aux Etats-Unis et le sera bientôt en Europe. L’option est cependant déjà présente dans l’application Facebook sur smartphone depuis cette semaine. Le principe sera le même que Foursquare au niveau de la géolocalisation. Pour l’aspect ludique, rien n’est actuellement prévu par Facebook, en tout cas pas officiellement. On attend donc de voir comment va se positionner Facebook sur ce marché. Il est certain que son nombre d’utilisateurs (500 millions à ce jour) va fortement jouer et sans doute révéler une fonctionnalité encore fort peu connue au grand public. Foursquare doit-il s’inquiéter ? Sans doute, si Facebook a décidé d’implémenter cette fonctionnalité, ce n’est pas anodin.

En savoir plus :

Checklist Réussir son site internet

Téléchargez gratuitement notre checklist «Réussir son Site Internet»

Téléchargez