Anatomie d’un buzz : Quand Harry Potter rap

Ruben 5 novembre 2014 Actualités & Marketing digital

Depuis son passage chez Jimmy Fallon (un présentateur / humoriste de la NBC), le rap de Daniel Radcliffe (le héros éponyme de Harry Potter) ne cesse d’être diffusé en boucle sur la toile et dans les médias. Si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, la voici.

rap-harry-potter

Interrogé sur sa vie, Daniel Radcliffe confie qu’il a toujours eu une passion pour la diction (ce n’est pas plus mal pour un acteur) et le fait de dire des mots très vite. Jimmy Fallon lui parle alors de la chanson « Alphabet Aérobics » de Blackalicious et lui tend le micro. Daniel s’exécute alors devant un public conquit. Le buzz est né.

Le sujet de ce blog n’est bien entendu pas de simplement diffuser une vidéo sympa d’un acteur rigolo qui pousse la chansonnette ! Quels leçons peut-on tirer de ce buzz ? Comment est-il né ? Comment Daniel Radcliffe se sert-il de ce buzz ? Mais surtout est-ce à la portée de vous et moi ? Nous tenterons de répondre à toutes ces questions buzz ici-même.

Qu’est-ce qui fait le buzz ?

Depuis la naissance d’internet, nous avons vu se multiplier et s’amplifier les phénomènes de buzz (ou ramdam en bon français). Les stratégies marketing de nombreuses entreprises ont tenté (avec plus ou moins de succès) de générer le buzz. La tentation est grande : beaucoup de visibilité à moindre coût ! Mais qu’est-ce qui fait le buzz ?

Nous pouvons je pense détecter 3 traits communs à tout buzz :

  • Il parle au plus grand nombre,
  • Il touche à l’affect (par l’humour, les craintes et les peurs,…),
  • Il se présente sous un format simple et court à intégrer (ou il s’explique simplement).

Dans le cas du Rap de Daniel Radcliffe : le Rap est une musique très populaire et voir un acteur mondialement connu le pratiquer parle au plus grand monde. La charge émotionnelle est portée par la performance (vitesse) et le fait qu’il est assez drôle de voir Harry Potter rapper. Le format est court : en moins d’une minute on a compris le message.

Pourquoi Daniel Radcliffe se sert-il du buzz marketing ?

Les raisons de vouloir se servir du buzz sont diverses. Les entreprises souhaiteront s’en servir dans leur stratégie marketing. Loin de moi d’affirmer que Daniel Radcliffe ait délibérément chercher à créer un buzz. Il ne dispose (peut-être) pas d’une équipe de communication / Buzz marketing chargée de dénicher la moindre occasion de faire parler de lui.

Par contre, il est évident qu’il doit se détacher d’une image d’enfant gentillet qui lui colle depuis Harry Potter. C’est pourquoi il multiplie les rôles à contre-emploi et les apparitions dans les émissions où, disons, les conditions seront le plus réunies pour lui offrir une nouvelle image. Cela a visiblement très bien marché pour lui chez Jimmy Fallon.

Est-ce à la portée de tout le monde ?

Et moi ? Me direz-vous ! Bien entendu, il y a peu de chance que vous et moi soyons invités chez Jimmy Fallon (en tout cas moi) et vos talents en Rap sont probablement bien en deçà de ceux qui vous permettront d’étonner la planète. Que faire alors ?

Le buzz marketing est une arme à double tranchant. Il faut savoir la manier à bon escient et avoir une excellente idée de ce qui va plaire et ce qui va déplaire. Le pendant du buzz et le bad buzz. Méfiez-vous en. Tout comme en webdesign, le web designer est votre baromètre du bon goût, une équipe digitale performante vous aidera à innover dans un monde survolté de sites, vidéos ou affiches. En un mot, la créativité est votre meilleure alliée.

Le buzz s’offrira à vous parfois sans que vous le cherchiez, parfois de manière très étudiée. Chez Alinoa, nous observons attentivement ce qui se passe sur internet. Nous vous conseillerons toujours d’adopter une stratégie de fond (publication de contenus régulier, mix marketing répartis de manière variée,…) plutôt que de chercher à tout-va le coup d’éclat. Toutefois si l’opportunité se présente, sachez la saisir.

Checklist Réussir son site internet

Téléchargez gratuitement notre checklist «Réussir son Site Internet»

Téléchargez